Fermer
Fermer
Image de couverture

Sabine Azéma et le bandagiste, Robert Doisneau (1985) © Atelier Robert Doisneau

Photos : Robert Doisneau & Sabine Azéma

Acteur/trice Photographie Photos de la semaine Robert Doisneau Sabine Azéma
  • Partager
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Commenter

Publié le 6 janvier 2017

"Bonjour Monsieur Doisneau"

 

Épouse et muse d'Alain Resnais jusqu'à la disparition de celui-ci en 2014, Sabine Azéma a inspiré son mari de réalisateur depuis le premier film ensemble, La vie est un roman, en 1983, tout comme elle a inspiré son "inséparable copain", comme elle aimait à l'appeler, le grand Robert Doisneau. Les deux compères se sont rencontrés en 1983, par l'intermédiaire de Bertrand Tavernier : elle tourne avec ce dernier le film Un dimanche à la campagne, il vient tout juste de remporter le Grand prix national de la photographie. Depuis ce jour, oscillant entre malice et tendresse, leur amitié n'a jamais failli. Doisneau, Resnais, un même regard protecteur, bienveillant : "ce sont des gens qui vous prennent vous, et qui prennent tout de vous", dit-elle.

 

 

sabine-azema-rend-visite-a-robert-doisneau-1991-jacques-lange-paris-match

Sabine Azema rend visite à son ami le célèbre photographe Robert Doisneaux. Photo : Jacques Lange / Paris Match (1991)

 

 

Photographe de la vie de tous les jours, photographiant les personnes, anonymes ou reconnues, avec toute l'humilité possible, Robert Doisneau a pris au cours de leurs moments partagés et de leurs balades, près de 2 000 clichés de l'actrice, regroupés dans la série "Cinem'Azéma". À tout seigneur, tout honneur, Sabine Azéma passe derrière la caméra en 1992 pour consacrer à son ami un portrait en cinq chapitres, Bonjour Monsieur Doisneau, ou le photographe arrosé (dont on peut trouver des extraits en ligne). Un jeu de questions réponses bon enfant et quelques fois fantaisiste, ponctué de rires et de délicats moments de complicité.

 

L'occasion est bien trop belle pour ne pas (re)découvrir quelques-unes de ces photos.

 

 

sabine-azema-robert-doisneau-chez-gegene-joinville-le-pont-juillet-1985

Sabine Azéma par Robert Doisneau chez Gégène, Joinville-le-Pont (juillet 1985)

 

 

 

sabine-azema-robert-doisneau-chez-gegene-joinville-le-pont-juillet-1985-2

Sabine Azéma par Robert Doisneau chez Gégène, Joinville-le-Pont (juillet 1985)

 

 

 

sabine-azema-robert-doisneau-jardin-musee-carnavalet-1985

Sabine Azéma par Robert Doisneau, dans les jardins de Carnavalet (1985)

 

 

 

sabine-azema-rue-watt-robert-doisneau-1985

Sabine Azéma par Robert Doisneau, rue Watt (1985)

 

 

 

sabine-azema-montrouge-robert-doisneau-1985

Sabine Azéma par Robert Doisneau, Montrouge (1985)

 

 

 

sabine-azema-musee-gustave-moreau-paris-1985

Sabine Azéma par Robert Doisneau, au Musée Gustave Moreau, Paris (1985)

 

 

 

sabine-azema-ris-orangis-robert-doisneau-foyer-detruit-1989

Sabine Azéma par Robert Doisneau, Le foyer détruit, à Ris Orangis (1989)

 

 

 

sabine-azema-rue-du-chevalier-de-la-barre-paris-robert-doisneau-aout-1989

Sabine Azéma par Robert Doisneau, rue du Chevalier de la Barre, Paris (13 août 1989)

 

 

 

sabine-azema-parc-de-sceaux-robert-doisneau-mars-1989

Sabine Azema par Robert Doisneau au parc de Sceaux (mars 1989)

 

 

 

sabine-azema-christian-lacroix-robert-doisneau-1990

Sabine Azéma par Robert Doisneau chez Christian Lacroix (1990)

 

 

 

© Atelier Robert Doisneau