Fermer
Fermer
Anecdote

Michel Galabru

24, rue des Bourdonnais (1er)

Image de couverture

Michel Galabru, le 26 janvier 2004 au théâtre Marigny, Paris

Crédits : Joël Robine / AFP

1er arrondissement Acteur/trice Au gré des rues Déambulation Les adresses de Paris Impromptu Rétro Samaritaine Secret Théâtre Vivre à Paris
  • Partager
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Commenter

Par : Forum des images

Une période de transition

On connaît la rue de Rivoli pour ses (très) nombreuses enseignes qui font, entre autres, le bonheur des shoppers. Mais à quelques pas de La Samaritaine se situe également la rue des Bourdonnais. Une petite artère vivante, mais néanmoins plus paisible. C’est précisément ici que s’est installé le comédien Michel Galabru, à l’automne 1957. Au numéro 24, dans un immeuble du XVIIème siècle, il entendait alors changer d’air.

 

Une transition personnelle, mais aussi professionnelle. Il faut dire que Galabru venait tout juste de quitter la Comédie-Française, où il était pensionnaire depuis le 1er septembre 1950. Un pari risqué pour le regretté comédien qui, s’il se consacrait encore beaucoup au théâtre, multipliait déjà les seconds apparitions sur grand écran.