Fermer
Fermer
Fleche vers le bas
Catherine Deneuve dans Belle de Jour, Luis Buñuel (1967) Crédits : StudioCanal Voir plus

Reportage

Les adresses de

Catherine Deneuve

On va où ?
Acteur/trice Catherine Deneuve Découverte Le Paris de Les adresses de Mode de vie Recommandation
  • Partager
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Commenter

Par : Forum des images

Elle est née dans une famille d’artistes à l’automne 1943 dans le 17ème arrondissement de Paris. Alors qu’un des Bateaux Parisiens effectuant des croisières sur la Seine porte son nom depuis déjà quelques années, voici quelques adresses pour vivre Paris à la mode de l’icône-Deneuve.

loic-prigent-rive-gauche-bon-mache-tournage-deneuve

Sur le tournage de Catherine Deneuve Rive Gauche,

Été 2012, un documentaire de Loic Pringent

Le 16ème arrondissement

Bien que née dans le 17ème, c’est néanmoins dans l’arrondissement voisin que Catherine Deneuve a grandi. Elle a en effet passé son enfance boulevard Murat, avec ses parents et ses trois sœurs. Une artère que son aînée, Françoise Dorléac, n’a d’ailleurs jamais quitté puisqu’elle avait fini par emménager au numéro 159, juste en face de l’appartement familial. Élève au lycée La Fontaine, place de la Porte Molitor, Catherine Deneuve s’installe par la suite rue Vineuse, non loin du Trocadéro, avec Roger Vadim. Avant finalement de « s’exiler » du côté du Quartier Latin, culturellement riche, vivant, d’une mixité que l’actrice chérit tout particulièrement.

francoise-dorleac-catherine-deneuve-paris-1965

Avec Françoise Dorléac

Saint-Sulpice

Son quartier, au cœur de Saint-Germain-des-Prés, qu’elle habite depuis déjà longtemps. Ainsi, c’est donc finalement Rive Gauche que cette fille de la Rive Droite s’est définitivement établie à la fin des années 1970, rue Bonaparte. Un cadre de vie privilégié, elle l’avoue elle-même. Mais pas question toutefois d’y faire des chichis ou d’y vivre recluse. Bien connue des gens du quartier (des commerçants et habitués du marché Raspail, en tête), vous aurez peut-être un jour la chance de la croiser en train de promener son chien ou de fumer une cigarette aux abords de l’église Saint-Sulpice, à regarder les passants.

paris-saint-sulpice

L’Étoile Saint-Germain-des-Prés

Classé Art et Essai, ce cinéma indépendant a ouvert ses portes en mars 1969, à la place d’un ancien cabaret, Le Bilboquet. Son unique salle entièrement rénovée il y a quelques années porte le nom de Georges de Beauregard, producteur emblématique de la Nouvelle Vague. Avec sa programmation exigeante, le cinéma compte ainsi Catherine Deneuve parmi ses spectatrices assidues… quand elle n’est pas en tournage, bien entendu.

 

22, rue Guillaume Apollinaire
75006 Paris
+ d’infos

etoile-saint-germain-des-pres

Le Salon du Panthéon

Niché à l’étage du Cinéma du Panthéon, dans un loft de 150m², ce salon de thé tout à la fois sobre, chic et chaleureux a été décoré par Catherine Deneuve en personne ! Un coquet havre de paix et de douceur donc, avec sa terrasse, découverte ou chauffée selon les humeurs de la météo, mais aussi sa bibliothèque (cinéphile, of course), ses confortables canapés et sa carte gourmande… Parfaite pour un déjeuner rapide avant la première séance ou un goûter à débattre autour d’un film ! On y organise aussi non seulement des expositions, mais également des conférences de presse et autres rencontres après les projections.

 

13, rue Victor-Cousin
75005 Paris
+ d’infos 

salon-du-pantheon

Le Bon Marché

« Tout est attrayant, tout est bien présenté, tout est beau ». En d’autres termes, la messe est dite : non loin de la rue où elle vit, c’est au Bon Marché, temple du shopping de la Rive Gauche, que Catherine Deneuve va donc souvent faire des emplettes. C’est ainsi qu’en 2012, à l’occasion des 160 ans du Bon Marché, l’actrice en fut l’invitée d’honneur ! Dessinée par Marjane Satrapi, elle avait alors été le personnage principal d’une série d’illustrations pleine d’autodérision pour célébrer Paris.

 

24, rue de Sèvres
75007 Paris
+ d’infos

catherine-deneuve-le-bon-marche_marjane-satrapi-2012

Catherine Deneuve pour les 160ans du Bon Marché

Crédits : Marjane Satrapi

Yves Saint Laurent, avenue Marceau

Sa première rencontre avec le créateur remonte à 1965, rue Spontini, où il était alors installé. C’est-à-dire que Deneuve était à la recherche d’une robe du soir, et qu’elle voulait lui faire confectionner. Elle se souvient d’ailleurs qu’elle avait même découpé dans un magazine un modèle de la dernière collection, pour modèle. Puis sont venus les films mais aussi les publicités, où YSL a habillé l’actrice. Au fil des années s’est ainsi tissée une solide amitié : car aujourd’hui encore, l’actrice a toujours un faible pour les créations de la maison Dior.

Yves Saint Laurent, 5 avenue Marceau, 75116 Paris, David Teboul