Fermer
Fermer
Anecdote

Pialat & Urtreger

Janine (1962)

Image de couverture

Claude Berri et Hubert Deschamps

Janine, Pialat (1962) - Gaumont DVD

Cinéma et musique Claude Berri collaboration Court-métrage Maurice Pialat René Urtreger
  • Partager
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Commenter

Par : Forum des images

Après avoir été remarqué par le producteur Pierre Braunberger à la fin des années 50 et s’être essayé au genre documentaire avec le très beau L’amour existe, Maurice Pialat choisit d’adapter un court scénario signé Claude Berri, qu’il avait rencontré par l’intermédiaire de Jean-Louis Trintignant.

 

À ces deux-là vient également se greffer un jeune compositeur, novice dans le milieu du cinéma : René Urtreger. Une première collaboration décisive pour chacun d’entre eux.

maurice pialat 300x300

Maurice Pialat

rene urtreger 300x300

René Urtreger

Premier essai transformé

Fils d’immigré polonais, c’est aux côtés de Don Byas et Buck Clayton que le pianiste et compositeur René Urtreger tombe dans le jazz. Exigeant et appliqué, le maître du be-bop estime qu’il faut allier le cerveau, le cœur et les tripes pour composer.

 

Parti de rien pour atteindre des sommets, celui qui a fait ses armes auprès de Miles Davis sur la bande-originale d’Ascenseur pour l’échaufaud a toujours été en quête de la « note juste ». En 1962, il signe sa première composition personnelle pour le court-métrage de Maurice Pialat Janine. Sa musique fluide et rythmée accompagne alors l’errance des deux anti-héros. Relevé par quelques notes de gaïté éparses mais bien appuyées, son jazz souligne ainsi leur solitude. C’est donc un essai parfaitement transformé pour cette première immersion au cinéma. Il collaborera en effet ensuite à plusieurs reprises avec Claude Berri, et notamment dès 1965 pour Le Poulet, récompensé par l’Oscar du meilleur court-métrage.